Comment enfiler des bas de contentions ?

Les bas de contention ou bas de compression sont principalement destinés aux personnes qui rencontrent les signes d’une insuffisance veineuse comme des jambes lourdes, des chevilles gonflées, ou des veines apparentes. Selon leur longueur, on parle également de chaussettes de contention lorsque celle-ci s’arrêtent sous le genou, ou on parle de collant de contention, lorsque ceux-ci arrivent au niveau du nombril. Les problèmes veineux touchent principalement les femmes, mais un homme sur quatre en est atteint.

Pourquoi utiliser des bas de contention ?

Le port de bas est conseillé aux personnes victimes d’insuffisance veineuse, de maladie veineuse chronique ou encore les personnes ayant subi des phlébites ou une embolie pulmonaire. Les bas de contention compriment les tissus pour permettre d’améliorer la circulation veineuse des jambes, et ainsi diminuer les désagréments qui y sont liés comme les jambes lourdes, le gonflement des pieds …

Soulager les jambes lourdes

Près de 15 millions de personnes sont sujettes aux jambes lourdes, qui peuvent devenir handicapantes dans la vie quotidienne. Douleurs et sensations de chaleurs, les symptômes apparaissent généralement après une journée fatigante pour les jambes.

Éviter l’apparition de varices

Les varices sont dues à une dilatation d’une veine à l’aspect d’un cordon bleuté palpable sous la peau des mollets et des cuisses. Le port de bas de contention en cas de varices permet de limiter l’apparition de complications pouvant entraîner des ulcères variqueux.

Prévenir l’embolie pulmonaire 

Une même position durable d’une personne alitée au cours d’une hospitalisation peut être sujette à des risques de thrombose veineuse. L’immobilisation prolongée peut donc provoquer un risque d’embolie pulmonaire. Pour limiter ce risque, les patients se voient fréquemment prescrire des bas de contentions.

Prévenir les désagréments de la grossesse

La circulation sanguine et la prise de poids des femmes enceintes peuvent entraîner des complications lors de leur grossesse (jambes lourdes, rétention d’eau, varices…). Les femmes enceintes peuvent donc porter des bas de contention de manière préventive pour limiter les risques d’apparition des symptômes.

Porter les bas de contention en avion

Il est également conseillé de porter des bas de contention dans certaines positions ne favorisant pas la bonne circulation veineuse et plus particulièrement lors de longs voyages. L’avion est généralement propice à l’apparition de problèmes de circulation, notamment par l’espace dédié aux jambes qui s’en trouve réduit et qui immobilise les jambes pendant plusieurs heures. Il est ainsi fortement conseillé de porter des bas de contentions lors de voyages en avion. Les problèmes peuvent également survenir lors d’autres transports, lors de longs trajets comme le train, le bus ou la voiture.

Comment choisir ses bas de contentions ?

Il n’est pas toujours évident de choisir les bas de contentions, particulièrement lorsque ces derniers n’ont pas été prescrit sous avis médical.

Les différents niveaux de contention

Il existe quatre classes de pression allant de la classe la moins forte à la classe la plus forte.

  • La compression de classe 1 est sans prescription médicale. Elle sert de prévention aux jambes lourdes, pour les personnes souvent en position debout, ou pour les longs voyages.
  • Les bas de contention de classe 2 sont conseillés pour les grands voyages de plus de six heures, en cas de varices ou pour en situation de grossesse.
  • La compression de classe 3 est prescrite en cas de varices importantes, de phlébite, ou œdème d’origine lymphatique.
  • La compression de classe 4 est prescrite dans les cas les plus extrêmes comme les cas d’ulcères ouverts.

Les matières de bas de contentions

On trouve généralement les chaussettes et les bas de contentions de deux différentes matières. Les bas plus courants, ceux de classes 1 ou 2, ont une texture “voile transparente” en maille synthétique, généralement de la couleur de la peau. Les autres matières sont moins élastiques car faites en coton, lin ou bambou, mais permettent de mieux laisser respirer la peau.

Comment bien mettre des bas de contentions ?

Les bas de contention s’enfilent généralement le matin, dès le lever, puisque les jambes sont reposées. Si vous souhaitez mettre des bas de contention au milieu de la journée, il est préférable de s’allonger ou d’allonger la personne que vous aidez pendant au moins une dizaine de minutes. Cela permet de faire reposer la jambe.

Pour effectuer la manipulation, vous pouvez enfiler des gants. Cela permettra d’éviter les accrocs pouvant être causés par les ongles sur les chaussettes de contention.

  1. Après les dix minutes passées, asseyez-vous ou faites asseoir la personne,
  2. Veillez à adopter une posture adéquate : dos droit pour ne pas vous faire mal,
  3. Surélevez la cuisse de la première jambe à l’aide d’un coussin pour faciliter la manipulation,
  4. Enroulez le bas de contention jusqu’à sa pointe. Vous pourrez ainsi plus facilement enfiler le bas sur le premier pied,
  5. Vérifiez que la pointe soit bien positionnée : talon et orteils bien passés,
  6. A l’aide de vos deux mains, vous pouvez ensuite dérouler le bas sur la demi-jambe jusqu’au haut de la cuisse. Le bas doit être positionné relativement haut au niveau de la cuisse,
  7. Pour terminer la première jambe, veillez à positionner la bande anti-glisse au plus large de la cuisse et assurez-vous qu’il n’y ait aucun faux pli,
  8. Vous pouvez ensuite mettre le bas à la deuxième jambe.

Venez acquérir des compétences et accroîtres vos connaissances

Donnez vie à vos objectifs
Sommaire

Cookies statistiques

J'autorise le groupe AVEC à utiliser mes données à des fins de statistiques (indicateurs, statistiques financières , statistiques de trafic et analyse par Intelligence Artificielle).